Cyanogenmod

Publié le 22/11/2013

Toute personne ayant approch√© Android de pr√®s ou de loin se doit de conna√ģtre Cyanogen, une des ROM personnalis√©es les plus abouties √† ce jour.

Pour ceux que cela intéresse, un programme d'installation est disponible depuis peu; et la procédure de configuration est juste super simple à suivre:

  • On installe l'application depuis le Play Store
  • Votre t√©l√©phone va gentillement vous demander de lui enticher un c√Ęble USB dans l'un de ses ports, ainsi que de t√©l√©charger une application (Windows-only...) qui se chargera du reste.
  • That's it...

Pour ceux pour lesquels cette manipulation ne fonctionnerait pas (dont moi), il vous reste évidemment le loisir (hum...) de rooter vous-même votre téléphone et d'y installer la ROM de votre choix.

La proc√©dure n'est finalement pas beaucoup plus compliqu√©e, et vous apprendra sans doute beaucoup plus que de cliquer sans rel√Ęche sur Next-next-next-finish (sans gloire aucune). En gros, la proc√©dure consiste tout d'abord √† flasher la partie Recovery du t√©l√©phone gr√Ęce √† ClockworkMod ou TWRP, puis de flasher gaiement la ROM gr√Ęce aux richesses d'XDA. Dans le cas d'un Samsung par exemple (exemple vraiment pris au hasard), le flash de CWM se fait au travers d'Odin. Il faudra ensuite d√©placer les diff√©rentes (et applications Google) sur la carte SD du t√©l√©phone, red√©marrer en mode Recovery (petite combinaison √† chercher sur le net :)) et ex√©cuter:

  • un wipe du syst√®me
  • un wipe du cache
  • √©ventuellement supprimer le cache Dalvik, dans le menu 'Advanced'
  • s√©lectionner la ROM depuis la carte SD et lancer la copie.

Tout ça, c'est bien joli, maiiiis... ça sert à quoi? Et quels en sont les risques?

Tout d'abord, l'idée est simplement de vous permettre un peu plus de flexibilité: inutile d'attendre que votre fabricant adoré sorte une nouvelle mise-à-jour pour profiter des dernières avancées d'Android (cela va dans le même sens si le ci-cité fabricant a tout simplement délaissé et abandonné le support pour le modèle que vous possédez). De même, cela peut autoriser une série de fonctions parfois bien pratiques: overclock (hum?), OTG, StickMount (et a priori toute application estampillée [root] sur le Play Store), ...

Par contre, tout ceci peut rendre le téléphone inutilisable. Il y a finalement assez peu de risques, pour peu que l'on passe pas mal de temps à éplucher les forums et derniers articles, et qu'on évite de se jeter sur la dernière version mise en ligne depuis 23 secondes.

La première étape (CWM) est quasi indispensable. Une fois celle-ci exécutée, le téléphone est tout de suite plus maléable. Et pour peu que l'on ne soit pas satisfait des ROMS utilisées, il est toujours possible, moyennant une petite bidouille, de revenir à la ROM originale. Une solution pour éviter tout ceci: une fois que CWM est installé... faites des sauvegardes.