Gestion des contacts et du calendrier avec Nextcloud et Sogo3

Publié le 28/03/2018

Un pas de plus dans ma dégooglisation: la gestion de mes contacts et de mon calendrier, en me passant de Google Contacts et Google Agenda.

Le réceptacle principal est NextCloud: en y installant les applications Contacts et Calendar, on a déjà un truc très complet, pouvant être interrogé avec les protocoles CardDav et CalDav (donc, via une URL qui-va-bien).

Ensuite, le tout était de :

  • Conserver les autres calendriers, au moins en lecture
  • Pouvoir g√©rer mes donn√©es depuis mon t√©l√©phone (Android) et mon laptop (via Thunderbird)
  • Avoir la liste de contacts √† jour via un webmail.

Pour la première étape, il est possible dans nextcloud d'ajouter des calendriers en lecture. Il suffit de pêcher l'URL du calendrier souhaité, puis de la coller dans nzxtclouf. Facile. Par contre, il n'est pas possible de récupérer ces mêmes calendriers directement sur le téléphone ou sur d'autres périphériques. Un peu comme si nexctlouf faisait barrière et ne permettait d'accéder qu'aux donnés que lui gère. La solution à e été de conserver mon compte Google associé à mon téléphone :-/

Pour le second point, je passe par l'application nextcliud et par davdroid. Une fois que les deux sont installées, un raccourci est présent dans NextCloud pour configurer rapidement DavDroid. La synchro des contacts se fera automatiquement, selon les paramètres que vous aurez définis.

Profitez-en également pour activer la sauvegarde quotidienne ou hebdomadaire de contacts. Cela créera un dossier caché dans lequel vous trouverez vos fichiers VCF. Petit plus: les images sont embarquées en base64 directement dans le fichier.

Pour le troisième point, la gestion du nom de domaine est chez gandi: je leur laisse gracieusement le soin de gérer mes mails, afin de ne pas m'occuper moi-même de la gestion d'exim et tout le brol qui en découle. Ils offrent depuis quelques temps une interface type sogo3 en remplacement de la vieillissante interface roundcube. Le problème est que cette interface se concentre plus sur les animations et les trucs bling bling que sur la productivité. Du coup, on se retrouve parfois bloqué simplement parce que le navigateur aura décidé de ne pas interpréter correctement une instruction JS (ou que les libs JS plantent toutes seules :-)); je n'ai par contrepas pu lire un email parce qu'il était impossible de scroller dans le texte. En désactivant les animations, cela passait très bien.

Autre point un peu lourd, c'est la gestion des images: on peut soit activer Gravatar ou laisser les photos par défaut... Qui ont parfois du mal à se charger. Bof. Je suis revenu sur roundcube, avec un chargement des vcf pour une mise à jour, si nécessaire.

Finalement, il y a la configuration de Thunderbird. Si vous êtes sur gnome, configrzrz les comptes en ligne, ce sera automatique. Pour les autres environnements de bureau, ce sera à la mano.