Configuration DIY d'un NAS

Publié le 02/11/2018

Mon installation actuelle se compose d'un Synology DS1513+, présentant des dimensions de 157x 248 x 233 mm, pour un poids de 4.25 kg. Sans aller se ranger dans un mouchoir de poche, il est facile à installer dans un endroit que l'on peut oublier. En frontend, j'ai installé un Raspberry Pi B, qui pallie aux problèmes que je rencontre avec le NAS. Il me permet notamment de me connecter en SSH avec une clé sans me prendre la tête (ie. L'utilisateur n'a pas à faire partie du groupe des administrateurs et il ne modifie pas les fichiers de conf' à la volée à chaque redémarrage).

Les partages du NAS sont montés en NFS sur le Raspberry Pi et sont accessibles depuis un répertoire dans /mnt/users/. Le fichier /etc/fstab ressemble en gros à ceci:

pi@pimousse:~/scripts $ cat /etc/fstab
proc            /proc           proc    defaults          0       0
/dev/mmcblk0p6  /boot           vfat    defaults          0       2
/dev/mmcblk0p7  /               ext4    defaults,noatime  0       1
sephi.local:/volume1/users      /mnt/users      nfs     noauto,nolock,x-systemd.automount,x-systemd.device-timeout=10

Du coup, en se connectant au Rpi, et en accédant au répertoire /mnt/users, on peut aller naviguer dans son répertoire. Solution la plus économique pour éviter de s'emm...nnuyer avec le clickodrôme en carton de Synology. Le gros problème du Raspberry Pi, c'est qu'il tourne avec du 100Mbits/s, là où mes sauvegardes font parfois plusieurs dizaines de GB. Autant ce problème ne se ressent pas lorsque la sauvegarde vient de l'extérieur, puisque ma connexion VDSL est le facteur limitant, autant c'est vraiment chi...ennuyant avec une action depuis le réseau local (câblé en Cat5e).

Il y a quand mĂŞme quelques trucs positifs avec le Synology:

  • Un bon Ă©cosystème d'applications (mĂŞme si je n'en utilise finalement aucune...)
  • Une bonne gestion de l'Ă©nergie, avec la possibilitĂ© d'arrĂŞter/redĂ©marrer le système Ă  des moments prĂ©cis (bon, j'imagine qu'il y a un timer intĂ©grĂ© ou un sous-système qui n'est pas en veille, mais cela Ă©vite aux moins aux disques de tourner pour rien... Une grosse veille prolongĂ©e, en somme)
  • Une intĂ©gration facile et pratique avec la plupart des UPS du marchĂ©

Je réfléchis à remplacer cette architecture par un NAS "tout-en-un". Donc, un système évolutif, monté par mes soins et qui tourne sur un distribution accessible (et pas sur un truc simili-propriétaire-limité). En contrepartie, je perdrai les avantages ci-dessus. Une autre possibilité serait de trouver un remplaçant au Raspberry Pi qui supporterait le Gigabit Ethernet.

La réflexion va se porter sur :

  • Le choix du matĂ©riel: boitier, carte mère, RAM, ... Je conserve les disques durs pour minimiser l'investissement. Et la compatibilitĂ© avec Debian.
  • Ajouter un adapteur Ethernet Gigabit sur le Raspberry Pi (quitte Ă  rĂ©cycler un Rpi2 ou Rpi3, pour profiter d'un petit bond en puissance) - MĂŞme si le port USB est partagĂ©, en USB2.0 et que je n'aurai jamais du Gigabit complet... Ce pourrait toujours ĂŞtre mieux que le port RJ45 100Mbits intĂ©grĂ©.
  • Investir dans un concurrent du Raspberry Pi, avec un port Gigabit. Je conserverais le Synology comme "pièce de stockage" et le micro-ordinateur servirait toujours Ă  m'y connecter. Il serait juste un chouia plus rapide. La liste est relativement longue (BananaPi, ODroid, OrangePi, ...), mais peu semblent rĂ©ellemnt bien suivi par la communautĂ©.

Les concurrents au RaspberryPi avec un port Gigabit

Du côté d'ODroid, on a :

  • Le H2, qui a l'air d'ĂŞtre un monstre de puissance Ă  cĂ´tĂ© de mon modeste RPi-B: Celeron J4105 (quad core, x86, 2.3Ghz), SSD NVMe, 2 ports SATA 3.0, 2 ports Gigabit Ethernet... Par contre, faut amener sa propre RAM (DDR4), ce qui va encore ajouter une couche Ă  l'investissement initial. En bref, il y a vraiment moyen d'en mettre partout, mais c'est sans doute de l'abus. Eventuellement pour la partie ci-dessous? :-) Prix estimĂ©: une petite centaine d'euro-dollars.
  • Le C2 - mais lĂ  oĂą le prix Ă©tait plus attendu dans les 40€, on atteint parfois plus de 80€ pour cette plateforme.
  • un Pine64.

Le point commun? Ils sont tous les trois out of stock ! :-)

Un NAS DIY pour remplacer le Synology

  • Corsair Carbide 240:
    • Dimensions : 39,6 x 25,9 x 32 cm
    • Poids : 5.6kg
  • In Win MS04.265P
    • Dimensions : 60 x 30 x 60 cm
    • Poids : ?
  • SilverStone SST-SG13B-Q
    • Dimensions 28,6 x 22,2 x 18,6 cm
    • Prix ~50€
    • Emplacements dispos
  • SilverStone SST-SG13B
    • Dimensions 28,6 x 22,2 x 18,6 cm
    • Prix ~60€
  • Cooler Master RC-120A-KKN1
    • Dimensions 240 x 207,4 x 401,4 mm
    • Prix ~60€
    • 3 baies 3,5"
  • Fractal 304
    • Dimensions 37,4 x 25 x 21 cm
    • 4,9kg
    • Prix ~90€
  • Thermaltake - Core V1
    • Dimensions 31,6 x 27,6 x 26 cm
    • ~50€
  • Thermaltake - Core V21
    • Dimensions 32 x 42,4 x 33,6 cm
    • Prix ~60€
  • Cooler Master Elite 130
    • Dimensions 39,9 x 23,9 x 20,8 cm
    • Prix ~50€
  • BitFenix Phenom(https://www.ldlc.com/fiche/PB00154495.html)
    • Prix ~90€
    • Dimensions 25x33x37,4

Carte mère