Greenshot

Publié le 27/08/2011

Alors, je ne sais pas vous, mais personnellement, dès que je veux illustrer quelque chose (par mail ou via un site ou sur un forum, twitter, tout ça), j’ai besoin d’y inclure des captures d’écran.

  • Autant sur Mac, c’est facile, c’est easy : Pomme + shift + 3 pour une capture complète du bureau, ou pomme + shift + 4 pour une sĂ©lection de fenĂŞtre;
  • Autant sur Linux, c’est facile, c’est easy : print screen intercepte les Ă©vènements qui vont bien et vous affiche ce qu’il faut lĂ  oĂą il faut;
  • Autant sur Windows, c’est pourri. Ok, Windows 7 (p’tet mĂŞme Vista? quoiqu’on s’en fout un peu, Vista, c’est pas un vrai système d’exploitation) introduit un outil suuupeeer pratique et Ă©ponyme (« Outil Capture » . Bravo pour l’originalité…), mais qui met des plombes Ă  se lancer, Ă  tel point que le contenu que l’on voulait capturer aurait mĂŞme eu le temps de s’enfuir, donc rien de vraiment transcendant.

La plupart des personnes que je connais en sont donc encore à capturer le contenu puis ouvrir Paint(.Net, pour les plus avisés :-p ), mais cela ne remplace pas l’ergonomie et l’intuitivité.

C’est là qu’intervient Greenshot, outil open source de capture de contenu, qui montrera le bout de son nez lorsque l’utilisateur appuyera sur la touche « Print Screen ».

Par défaut, un quadrillage viendra larder votre écran de ses pointillés, vous permettant d’effectuer une sélection classieuse et efficace grâce au mulot galopant sur votre bureau (ou le touchpad, pour les grosses feignasses qui surfent depuis le canapé). Petit plus, la capture d’écran sera automatiquement renommée en fonction du contenu de la fenêtre que vous viserez. Greenshot offre également une tripotée de fonctions qui vous faciliteront la vie :

  • copier directement dans le presse-papier (=> ctrl+v pour copier le contenu presque n’importe oĂą),
  • supprimer le curseur de la souris,
  • envoyer par mail,
  • sauvegarder,
  • dessiner des flèches,
  • surligner en couleur,
  • masquer du texte,
  • ...

Magique non? Juste indispensable.